Notre sapin

Notre sapin centenaire planté sur le parvis de l’église a dû être abattu.
Il culminait à 35 mètres de hauteur pour un diamètre de 1,20 mètre, mais fragilisé à sa base, il était devenu dangereux. Nous n’avons pas retrouvé d’archives nous permettant de connaître son âge.
L’abattage a été confié à Christophe Buguet, bûcheron-débardeur à Simard, Thomas Moreau, arboriste-grimpeur à Saint-Etienne en Bresse, et Raphaël Marceau, scieur à Simandre.
L’opération était délicate car le sapin est cerné par l’Eglise, le restaurant l’Embuscade, le Calvaire, la route départementale, la Mairie, la Poste.
L’arboriste, solidement arrimé au tronc, monte en coupant les branches. Puis il coupe la cime et descend en coupant des billons. Pendant les pauses, le bûcheron débite les branches tombées et c’est lui qui achève le travail en abattant l’arbre.
L’abattage n’a duré que 2 heures et s’est passé sans aucun dommage. Néanmoins les élus présents ont été déçus en constatant que le sapin était rongé de l’intérieur sur une hauteur de 5 mètres environ et qu’il était donc impossible d’en connaître l’âge.
Il ne reste donc comme preuve approximative de son âge qu’une carte postale tamponnée du 25 juin 1909 et sur laquelle apparaît le sapin avec déjà une taille relativement importante.

Revivez l’abattage du sapin : cliquez ici
Est-ce un arbre de la Liberté marquant la fin de la guerre de 1870-71 ?
Merci à toutes les personnes susceptibles d’apporter des éléments concernant l’âge de ce sapin plus que centenaire de se faire connaître en Mairie.