Notre patois bressan

Depuis la fin du siècle dernier, notre patois bressan est irrémédiablement appelé à disparaître. Au delà du langage, c’est la vie en Bresse, du début du siècle dernier à ce jour, que nous avons plaisirs à découvrir avec ces ouvrages.

 

Les contes de Panurges

Ce livre de Jacques Roy,  édité en 1949 par la librairie Jules Faisy à Louhans, est un recueil de contes, de poèmes et d’histoires, écrits, pour la plupart en patois de la Bresse Louhannaise.

– La vache qu’ave foait cinq viaux
 Maufin aviateur
 La pompe
 Le raithiau
– La thiulotte du beau mossieu

 

La Glaudine

Une cinquantaine des nombreuses chroniques en patois de Michel Limoges publiées depuis 1995 dans le Journal de saône et Loire est désormais éditée dans le premier tome de La Glaudine. A quand le tome 2 ?

 Ene bonne idée pu les gendarmes
 L’nouveau four d’la Marie
 La couleur de la piau ? Pouquoué pas des yeux ?
 La premére communian d’ma tante Marthe

 

Jean Settin de Gtandbeurdin

Notre compatriote René Contaminard, alias « Jean Settin de Granbeurdin  de l’académie de patois des Cortiboußoux » a écrit pour notre plus grand plaisir :

– La marche du diable
– La marche des moulins
– Guste, au déguste
– La Gustine

 

En espérant que les quelques extraits reproduits ici vous donnent à vous aussi la « fièvre du patois bressan » !

 

.