Couvoir de Bourgogne

Le Couvoir de Baudrières créé dans les années soixante dix répondait aux besoins d’éleveurs régionaux de poulets de chair.

De restructurations en rachats, il allait changer de main, puis connaitre un arrêt de production début 2009, puis cesser définitivement son activité quelques mois plus tard. Le bon sens et des bonnes volontés allaient faire renaître ce seul atelier d’éclosion de la région.
Cette entreprise cherchait à se développer dans la région en raison de la fermeture annoncée du couvoir de Baudrières. Les producteurs de volailles étaient préoccupés par cette situation visant à recentrer les pôles de production à l’échelon national. C’est alors que Bresse Initiative a tenté avec succès une médiation auprès du leader de la profession qui est finalement revenu sur sa décision de faire disparaître cet atelier avec toutes les conséquences que cela impliquait et en a accepté la cession.
Pascal Clément pouvait signer fin décembre le rachat de ce site à l’arrêt depuis plus d’un an, mais dont l’équipe était encore disponible. Les bâtiments ont été refaits à neuf, les sols, les plafonds, les cloisonnements, l’isolation, les évacuations d’eau. Les machines et éclosoirs ont été changés. La ligne de mirage et de transfert a également été remplacée.
Le Couvoir de Bourgogne compte à ce jour 15 salariés, mais  il n’est pas au maximum de ses capacités et va monter en puissance progressivement.

.